750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'envie de faire plaisir et se faire plaisir...

Que se passe t'il dans la cuisine de Pauline ?

Brioche aux pralines roses (avec ou sans Thermomix)

Brioche aux pralines roses (avec ou sans Thermomix)

Suite à nos escapades en Haute Savoie cet été, j'ai découvert la fameuse brioche de Saint-Génix.

Vous aurez ici un dérivé de brioche Saint-Génix car comme pour toute recette, les ingrédients ne sont pas tout à fait les mêmes suivant le village, le boulanger,....

La particularité de cette brioche : c'est qu'elle contient des pralines roses. Chez nous, ces dernières ne sont pas toujours évidentes à trouver. Elles sont souvent au rayon boulangerie mais parfois au rayon bonbons ou vrac. Vous pouvez les trouver entières concassées ou en poudre.

Si vous voulez connaître la légende de la brioche Saint-Génix, je vous laisse la consulter ici.

Pour une belle brioche, il vous faudra :

- 20 grammes de levure de boulanger

- 100 grammes de lait demi-écrémé

- 40 grammes de sucre en poudre

- 1 sachet de sucre vanillé

- 100 grammes de crème fraîche épaisse

- 100 grammes de beurre préalablement coupés en morceaux

- 2 œufs

- 1 cuillère à soupe de fleur d'oranger ou de rhum ambré

- 500 grammes de farine

- 1 cuillère à café de sel

- 250 grammes de pralines roses concassées

Dorure :

- 1 jaune d'oeuf

- 1 cuillère à soupe de lait

Brioche aux pralines roses (avec ou sans Thermomix)

Déroulement avec le Thermomix :

1- Mettre dans le bol, le lait, la levure émiettée, le sucre en poudre et vanillée. Programmer 3mn/37°C/Vit1.

2- Ajouter la crème fraîche, le beurre, les œufs, et la fleur d'oranger et/ou rhum ambré et programmer 3mn/37°C/Vit1.

3- Ajouter la farine, le sel et Pétrir pendant 5 minutes. Transvaser le contenu dans un saladier.

(Déroulement sans le Thermomix :

1- Dans un grand saladier ou dans la cuve d'un robot muni d'un crochet, mettre la levure émiettée, le lait tiédi (pas plus de 37°C), le sucre et le sucre vanillée. Bien mélanger afin d'obtenir un mélange liquide.

2- Ajouter la crème fraîche, le beurre, les œufs et la fleur d'oranger et/ou le rhum ambré. Mélanger de manière à bien mélanger tous les ingrédients ensemble.

3- Ajouter la farine et le sel et pétrir jusqu'à obtenir une pâte homogène et qu'elle se décolle des parois du saladier ou de la cuve.)

4- Réserver couvert d'un torchon pendant 2 heures.

5- Dégazer la pâte et fariner votre plan de travail.

6- Étaler la pâte au rouleau et former un grand rectangle.

7- Ajouter les pralines roses sur toute la surface de la pâte. Rouler la pâte sur sa longueur. (A cette étape normalement, il faut étaler la moitié des pralines sur la surface. Replier le coté droit vers la gauche et le côté gauche vers la droite afin de les relier au milieu. Mettre la deuxième partie des pralines et refermer la pâte de façon à former une boule ---> Je le tenterais une prochaine fois).

8- Tailler des tronçons de 2 à 3 cm et les déposer dans un moule à manqué préalablement beurré et fariné.

9- Réserver couvert d'un torchon pendant 1h30 environ.

10- Préchauffer votre four à 160°C.

11- Badigeonner le dessus de la brioche gonflée du mélange jaune d’œuf/lait.

12- Enfourner pour 40 minutes en surveillant la cuisson.

13- Laisser refroidir et déguster. La brioche Saint-Génix est habituellement emballée dans du papier sulfurisé rouge et blanc.

Brioche aux pralines roses (avec ou sans Thermomix)
Brioche aux pralines roses (avec ou sans Thermomix)
Brioche aux pralines roses (avec ou sans Thermomix)
Brioche aux pralines roses (avec ou sans Thermomix)
Brioche aux pralines roses (avec ou sans Thermomix)
Brioche aux pralines roses (avec ou sans Thermomix)
Brioche aux pralines roses (avec ou sans Thermomix)
Brioche aux pralines roses (avec ou sans Thermomix)
Brioche aux pralines roses (avec ou sans Thermomix)
Brioche aux pralines roses (avec ou sans Thermomix)
Brioche aux pralines roses (avec ou sans Thermomix)
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article